Divers,  Travaux

Publié le vendredi 1 juin 2018

C’est une obligation de l’État : les lieux ouverts au public doivent être accessibles pour tous. Après un état des lieux et un diagnostic détaillé remis par un cabinet de contrôle, des travaux de la voie publique et le réaménagement intérieur du cimetière, notamment des entrées et des allées, s’avèrent indispensables.

Une mission de maîtrise d’œuvre a donc été confiée après consultation à un architecte urbaniste AGPU avec pour objectifs de :
• Rendre accessible à tous le cimetière à partir de la voie publique
• Prendre en compte les trois accès : principal, secondaire et technique
• Prendre en compte le stationnement notamment « PMR ».
• Prendre en compte l’accessibilité des engins de chantier et véhicules funéraires.
• Remplacer le mur nord très endommagé (il menace de s’écrouler)
• Prendre en compte la gestion des eaux pluviales.
• Réfléchir à l’entretien du cimetière : déminéraliser ou « végétaliser » les allées.

 

 

Après échanges entre les différents intervenants – les services administratifs et techniques de la mairie, de la métropole et les élus de la commission urbanisme et cadre de vie – un projet de réhabilitation globale du cimetière a été présenté par l’architecte en réunion publique le jeudi 26 avril. Ce temps de présentation a été l’occasion pour les habitants de prendre connaissance du projet, d’obtenir des précisions sur des points précis et de faire part de leurs remarques quant à leurs propres usages du site.

« Il a donc été décidé d’aménager l’entrée du cimetière 2 (cf. image) pour les personnes à mobilité réduite, précise Hubert Creuzet, adjoint à l’urbanisme et au cadre de vie. Elles pourront ensuite accéder à toutes les allées principales du cimetière 1 et 3 (cf. plans) grâce à des cheminements conçus pour être facilement praticables. En parallèle, une placette de rassemblement sera créée dans le cimetière 3 sur laquelle sera déplacé le monument aux morts. La grande croix sera également repositionnée pour faciliter les déplacements. Une réflexion est en cours sur l’aménagement paysager du cimetière et sur l’amélioration des infrastructures ».

Mme le Maire Claudine Chevallereau souligne : « C’est un investissement incontournable pour rendre ce lieu de mémoire collective et de recueillement des familles plus accessible, plus agréable et fonctionnel pour tous ».

Après la consultation des entreprises et l’analyse des offres prévues au cours de l’été, les travaux devraient se dérouler en deux phases, compte tenu des contraintes budgétaires (pour rappel 116 000 € inscrits au budget primitif 2018). La première qui débutera en fin d’année 2018, consistera à mettre en accessibilité les entrées depuis la voie publique et la réfection des allées principales des cimetières 1 et 2 (cf. plans). La seconde phase sera programmée ultérieurement, elle concernera l’aménagement intérieur du cimetière 3 et l’aménagement paysager.

Partager cette page sur :